à propos

Mon histoire

Je suis Alain Gaudet, je vis seul en appartement avec mon courage, mon fauteuil «rouillant» et un type de dystrophie musculaire, l’amyotrophie spinale type III, Kugelberg-Welander depuis ma naissance. J’ai quitté le nid familial à 20 ans, en 1993. Depuis, chaque expérience ou obstacle que la vie a mis sur mon chemin ont nourri ma soif d’autonomie. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont donné confiance en moi, qui m’ont laissé apprendre de mes erreurs et qui m’ont laissé célébrer mes petites et grandes victoires !

Je communique avec vous grâce à un logiciel de reconnaissance vocale et un clavier virtuel contrôlé avec une souris d’ordinateur standard. Ma main gauche fonctionne toujours mais presque exclusivement pour manipuler la souris et quelques boutons sur mon fauteuil. Ma main droite contrôle (péniblement) mon «fauteuil rouillant» motorisé et quelques boutons pour changer les options de ce dernier. Pour vous donner un exemple, une bouteille d’eau de 350 ml est maintenant trop lourde pour moi et ma capacité à m’alimenter seul est disparue depuis peu. Mais je ne m’en plains pas. Je consacre mon énergie à trouver des solutions à mes obstacles plutôt qu’à m’apitoyer sur mon sort. J’aime ce sentiment de fierté ressenti après un triomphe décisif ! I fight and enjoy my life like a winner !

Mes ptits anges

Personne unique doté d’un sens de l’altruisme développé, de l’honnêteté et du respect de soi depuis plusieurs années. N’est pas p’tit ange qui veut. Les candidatures peuvent défiler sans avoir nécessairement l’esprit du p’tit ange. Cette philosophie n’est pas uniquement de donner du temps et de l’aide instantanément à quelqu’un qui a besoin, mais plutôt une manière de participer activement, un certain temps, au mieux-être d’une personne.

Pour pallier à mes incapacités reliées à mon maintien à domicile, j’embauche du personnel que j’appelle si gentiment mes p’tits anges ! Le budget gouvernemental étant ce qu’il est, je dois recruter des gens parfois pour 1, 2 ou 3 heures par semaine (nettement insuffisant pour leur payer le loyer, la voiture, les études et tout…) Ce qui a pour effet de créer un grand roulement de personnel. Dans un contexte où il est déjà difficile de garder ses employés, je veux tout mettre en oeuvre pour avoir le privilège de travailler avec eux le plus longtemps possible.
Bienvenue sur la fenêtre de ma vie, asseyez-vous confortablement et laissez-vous inspirer par mon histoire hors de l’ordinaire.